in

Je veux aussi me faire baiser à l’extérieur

Toutes mes copines n’arrêtent pas de dire qu’elles trouvent ça super excitant de baiser dehors. Toutes mes copines ont été baisées par un mec à l’extérieur après une sortie ou une fête et toutes disent que c’est plus délicieux et plus excitant qu’au lit !

Permettez-moi de me présenter un peu plus pour ceux que ça intéresse. Je suis une jeune fille de 19 ans et j’habite à Groningen, où j’ai vécu toute ma vie. J’étudie également à Groningue. Si vous connaissez Groningue, vous savez qu’il y a beaucoup d’étudiants ici et que l’on peut très bien sortir !

Je vais en ville tous les week-ends avec mes copines et mes amis. Nous passons généralement devant trois pubs le soir, où nous nous laissons remplir pour rentrer à la maison un peu ivres. C’est devenu une habitude, qui ne me dérange pas, car il ne s’est jamais rien passé. Oui, une fois, je me suis réveillée le lendemain matin au lit avec un garçon incroyablement laid, et je suis sortie en un rien de temps pour rentrer précipitamment à la maison.

La semaine prochaine, nous fêtons l’anniversaire de Marloes, ma meilleure amie, et je m’imagine très bien me faire baiser dehors cette nuit-là ! Bien sûr, il faudra encore que je trouve un garçon ce soir-là, mais ce n’est généralement pas un problème pour moi.

La plupart des garçons me trouvent attirante, sans vouloir me vanter, mais c’est ce que mes copines me disent toujours et je sais aussi que la plupart des garçons sont partants pour une bonne partie de jambes en l’air ! Je demande à mon amie Marloes de m’accompagner en ville pour acheter des vêtements pour cette nuit-là, parce qu’après l’anniversaire, nous allons faire la fête avec les filles !

Samedi, c’est son anniversaire et j’ai convenu avec Marloes d’aller en ville aujourd’hui (vendredi). Sur le chemin de la maison de Marloes, je pense à lui acheter un pull ou un t-shirt en ville pour son anniversaire. Je continue à rouler et je klaxonne deux fois lorsque j’arrive devant la maison de Marloes. Je vois la porte d’entrée s’ouvrir et la mère de Marloes fait des mouvements de main, j’en déduis que Marloes va bientôt arriver !

Au bout de 5 minutes, je vois Marloes sortir et elle monte dans la voiture à côté de moi. Hé, tout va bien ? Oui, avec moi, oui, avec toi aussi j’entends ! Tu as l’air joyeux ! Oui, j’ai 20 ans demain et mes parents me feront cadeau de mes leçons de conduite ! Oh oui, c’est vrai ! C’est bien ! Je me dirige vers le centre ville où je gare la voiture dans le parking sous la ville.

Nous montons dans l’ascenseur qui nous dépose en plein centre ville. On va faire du shopping ! dis-je à Marloes. Nous marchons ensemble d’un magasin à l’autre, il y a de jolies choses partout et Marloes est folle des magasins. Elle veut acheter toutes les chemises, mais la plupart de celles qu’elle aime sont beaucoup trop chères.

Il semble qu’elle soit tombée complètement amoureuse d’une des chemises qu’elle a vues, car chaque fois que nous passons devant le magasin, elle entre pour la regarder à nouveau. La chemise coûte 90 euros, ce qu’elle trouve elle-même beaucoup trop cher, alors elle dit : “Allons boire un verre, ça ne va pas marcher aujourd’hui avec ces vêtements !

Je marche avec Marloes qui s’installe sur une terrasse quelque part, avec de grands éléments chauffants au-dessus de la table, ce qui fait qu’il fait bon et qu’on est réveillé à la table. Nous commandons toutes les deux un verre de thé glacé et nous discutons. Il me vient à l’esprit que je pourrais aller chercher rapidement la chemise que Marloes aime tant, et je dis à Marloes que je vais aux toilettes.

Je fais semblant d’entrer dans le restaurant, puis je sors en douce et je me dirige vers le magasin où la chemise est en vente. Heureusement, la chemise est encore suspendue dans le magasin et je connais la taille de Marloes parce qu’elle l’a essayée. Je paie 90,00 euros à la caisse et je retourne joyeusement sur la terrasse.

Marloes me voit arriver et dès que je m’assois à la table, elle me demande : “Hé, tu viens d’où ? Je lui tends le sac et elle me regarde avec surprise. Je lui tends le sac et elle me regarde avec surprise. lui dis-je. Eumm, merci, je crois ! Elle regarde dans le sac, puis me regarde, bouche bée. AAA non ! Je ne peux pas prendre ça de toute façon ! Ow, tu ne peux pas prendre ça comme ça, c’est pour ton anniversaire en avance pour demain ! Mais tu sais à quel point cette chemise était chère ?

Haha, oui, bien sûr, je viens de le payer ! Eh bien, merci, je pense que c’est un cadeau génial, chérie ! Et elle m’embrasse sur la joue. Marloes paie les boissons au restaurant, elle ne me laissera pas la harceler à ce sujet.

En rentrant à la maison, je m’en veux, comment ai-je pu être aussi stupide d’acheter quelque chose pour Marloes et de m’oublier complètement. Je voulais aller en ville pour m’acheter des vêtements et être encore plus séduisante demain.

Je monte directement à l’étage pour trouver un ensemble sympa pour demain soir. Je trouve une jupe courte excitante que j’ai portée une fois lors d’une fête et un chemisier qui montre bien mes seins. Je les mets, me dis-je.

Le lendemain, je me douche à six heures et demie du soir, puis je m’habille et je me maquille. Je me regarde dans le miroir et je suis satisfaite. Je me fais conduire par ma mère jusqu’à la maison de Marloes et je sonne à la porte de la maison de Marloes. Merci ! Merci encore pour la chemise, elle est belle ! Je dis à Marloes qu’il te va bien aussi et que, bien sûr, elle l’a immédiatement mis.

Geef een antwoord

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *

Sport mit dem Nachbarn